Blog

First Love Day - Une histoire d'amour à l'Italienne

Les vagues qui roulent lentement dans les plages de sable, les nuages éparpillés dans le ciel, le soleil qui se couche lentement. Cette scène tranquille n'était qu'une autre journée normale pour Giuseppe. Giuseppe était un homme italien d'une vingtaine d'année, vivant dans le petit village de pêcheurs de Pescara, sur la côte est de l'Italie. Giuseppe s'est installé sur la plage regardant tous les touristes se promener, sans même y accorder d'importance car cette scène n'avait pour lui rien d'extraordinaire. Des milliers de personnes traversaient Pescara chaque année dans le monde entier pour des vacances en amoureux. Cela ne dérangeait pas nécessairement Giuseppe, car le travail de sa famille était de faire des visites de la ville en bateau, et sans les touristes, l'entreprise ne fonctionnerait pas. À l'occasion, Giuseppe s'ennuyait de voir des milliers de couples chaque année tandis que lui était célibataire. Trouverait-il son premier amour ?

Alors que les vagues s'écrasaient sur la plage, un couple s'arrêta juste devant Giuseppe. L'homme saisit la main de la femme, la fit tourner sur elle-même et la serra dans ses bras. Il s' adressa avec joie à sa moitié. "Au cours des dernières années, je suis tombé amoureux de toi, et je veux que ces années durent pour toujours ", il se mit ensuite à genoux et la demanda en mariage. Elle répondit oui , au lieu d'être heureux pour elle, Giuseppe s'en alla. Pour une raison quelconque, cet acte d'amour véritable l'avait frustré. Suite à cela Giuseppe rentra directement chez lui. Il était dévasté de ne toujours pas avoir trouvé son premier amour.

Sur son chemin, Giuseppe avait des pensées florissantes dans sa tête. "Pourquoi ne puis-je pas trouver celle qui me correspond", "qu'est-ce que je fais mal", "vais-je trouver l'amour"? Quelques mois avant cet incident, Giuseppe avait rencontré une femme nommée Julie, Giuseppe pensait vraiment qu'elle était l'élue de son coeur. Or, Julie ne partageait pas cette idée. Un jour, Giuseppe était devenu sûr de ses sentiments, mais Julie lui fit savoir qu'elle voulait arrêter de le voir. Depuis, Giuseppe n'avait pas cherché l'amour auprès d'une autre femme, frustré, déçu et ayant perdu confiance en lui, Giuseppe ne savait pas quoi faire. Une fois de retour chez lui, le père de Giuseppe, lui dit qu'ils allaient participer à un événement le soir même, Giuseppe qui souhaitait simplement rester chez lui, se disputa avec son père, au point de crier, agitant ses mains en l'air, il dit: «Je ne veux pas aller à cette soirée, c'est une perte de temps tu devrais y aller seul". Son père insista, car cet événement était organisé pour le frère de Giuseppe, qui est un joueur de rugby. C'était un dîner organisé par une autre famille pour toute l'équipe. Son père lui dit: "Giuseppe, nous y allons, ce n'est pas négociable".

Plus tard cette nuit-là, après un voyage silencieux vers la fête, ils arrivèrent. L'endroit était bondé, il y avait de la nourriture, de la musique et un patio extérieur avec une fontaine. Alors que Giuseppe était présenté aux collègues de son père, il remarqua une fille du coin de l'œil, sentant comme des papillons dans le ventre. Ses yeux s'ouvrirent en grand, presque comme s'il avait été frappé par l'adrénaline, il avait l'impression de chuter, tout en restant complètement immobile. Il murmura pour lui-même, "C'est elle". Son père, ayant entendu son murmure, lui demanda "Giuseppe, que dis-tu ?". Il répondit «Pas maintenant père, il y a des moments où un homme doit faire ce qui doit être fait». Tous ses sentiments tristes des derniers mois, tous les couples que Giuseppe avait dû regarder s'amuser, chaque moment de regret, venaient de disparaitre, comme envolés. Giuseppe n'avait pas à réfléchir, il savait. Il s'approcha d'elle, elle le  vit s'approcher, et détourna rapidement le regard. Giuseppe ne s'en souciait pas. Il avait vu ses beaux yeux verts, ses cheveux noirs et noirs ondulés sur ses épaules, Giuseppe ne comprenait pas pourquoi, mais il savait qu'elle était celle qu'il avait tant cherché. Alors qu'il s'approchait d'elle, son cœur battait de plus en plus vite, si vite qu'il ne pouvait même pas penser, les mots lui venaient d'eux-même. "Bonsoir, je m'appelle Giuseppe, je t'ai vu au loin et j'ai senti que je devais venir dire bonjour, je pense que tu es très belle". Elle esquissa un sourire, elle avait déjà été approchée plusieurs fois pendant la soirée et n'était pas vraiment d'humeur qu'un autre garçon vienne chercher l'amour auprès d'elle. Malgré cela elle resta agréable, elle répondit : "Salut, je m'appelle Stephanie, c'est très sympa de te rencontrer, ton frère joue-t-il au rugby aussi ?". Giuseppe était tellement heureux de lui parler qu'il en oublia même que la soirée était pour le rugby. Il balbutia : "Ton frère joue aussi au rugby?" Un moment de gêne s'ensuivit, Stephanie ne pouvait pas dire si Giuseppe avait bu quelques verres avant de l'approcher, ou peut-être était-il simplement un mec gênant. Elle répondit: "Oui, il s'appelle Ricardo". Ils continuèrent de discuter, Stephanie restant polie tandis que Giuseppe essayait de construire n'importe quel type de relation possible. Au moment de la conversation, Giuseppe avait découvert que Stephanie étudiait à l'université à laquelle il voulait aller : «Pourrais-tu me faire découvrir l'université ? » Elle répondit bien sûr, mais il semblait être en conflit intérieur : "D'où es-tu ?". Giuseppe avait l'impression que cette fille pourrait bien être son premier amour.

Stephanie n'aimait pas les garçons de la ville, elle avait été plusieurs fois avec certains d'entre eux, et s'était juré de ne plus refaire pareil. Elle le fit savoir à Giuseppe, cela ne le dissuada pas. Il a juré de lui prouver qu'il n'était pas un garçon de ville classique comme elle l'avait supposé.

Au cours de la semaine suivante, Giuseppe appella beaucoup Stephanie, essayant de prévoir un moment pour que Stephanie lui montre l'université. Tandis qu'elle utilisait toutes les excuses qu'elle trouvait pour éviter de le faire. Cependant une fois, elle accepta un vendredi soir à force que Giuseppe le lui demande. Le lendemain il acheta une toute nouvelle tenue, alla se faire coiffé dans le plus beau salon de la ville, s'est entrainé à répéter tout ce qu'il allait dire, il savait à quel point cela était important. De son côté, Stephanie chercha un moyen de se sortir de cette situation, car elle ne voulait vraiment pas passer plus de temps avec un garçon de la ville, mais elle ne pouvait y échapper, le jeudi soir, Giuseppe l'appela pour confirmer. Tout était prêt.

Ils se virent donc le vendredi soir et, au cours des heures suivant ce rendez-vous, Giuseppe gagna sa confiance. Au fil du temps passé avec lui, Stephanie comprit que tous les garçons de la ville n'étaient pas mauvais et qu'elle eu tort de penser cela de Giuseppe. Il était un individu attentionné, qui avait passé sa vie à apporter de la joie aux autres couples, et n'avait pas eu le temps de s'occuper de son bonheur personnel. Après avoir continué à se balader autour du campus, ils finirent par atteindre le parc central de l'université, juste au moment où le soleil se couchait, exactement comme Giuseppe l'avait prévu, il s'approcha alors d'elle, la regarda dans les yeux. Ce soir, Giuseppe ne s'inquiétait pas de Julie, il n'était pas déprimé, il n'était pas inquiet, il avait une lueur brillante dans les yeux, il était amoureux. Il la serra dans ses bras, leurs lèvres se rencontrèrent. Stephanie n'avait jamais prévu cela, elle pensait lui montrer le campus pendant une heure et partir ensuite. Et pourtant, 3 heures plus tard, ils étaient encore là ,s'embrassant avec un coucher de soleil pour paysage. Elle ne s'inquiétait plus de ce qu'elle pensait des garçons de la ville, elle n'essayait pas de trouver des plans pour se débarrasser de Giuseppe, arborant un sourire éclatant, elle comprit qu'elle était amoureuse.

8 ans plus tard, Stephanie et Giuseppe sont encore ensemble, follement amoureux. Même malgré le fait Stephanie avait juré de ne plus être avec des garçons de la ville, même après que Giuseppe ait eu du mal à parler le soir de leur première rencontre. Pendant ce temps là aux États-Unis, ce même vendredi soir, un autre garçon George a courtisé la vedette cheerleader qui avait ri de lui la première fois qu'il avait essayé de lui parler, et ce devant toute son équipe, car il était amoureux. Une semaine auparavant, une femme nommée Alba a confessé son amour à Alvaro, un bel homme espagnol, qui voyageait dans le monde entier et n'aurait jamais de temps pour elle. Mais son amour était au dessus de tout cela. Un an plus tôt, Victor, un garçon néerlandais, avait écrit une lettre d'amour à Nicole. Elle lui sourit après l'avoir lue, il était amoureux. Plus tard ce mois-là, un garçon français du nom de Nicolas a préparé un cupcake pour l'offrir à une fille du nom de Pauline qui fréquentait la même école, elle lui dit qu'il était délicieux et qu'il était mignon, Nicolas était amoureux.

Cette histoire n'est pas unique, et pour toutes les personnes la lisant cela n'a pas vraiment de sens. C'était simplement pour vous dire que peu importe qui vous êtes, ce que vous recherchez, ce que vous pensez rechercher, à tout moment, vous pouvez tomber amoureux. L'amour n'a pas de calendrier, il ne prévient pas, l'amour ne réfléchit pas, il agit. Donc, en ce 18 septembre, prenez un moment pour vous souvenir de la première fois où vous êtes tombés amoureux. Rappelez-vous combien cet amour était imparfait, n'oubliez pas à quel point il n'était pas prévu, n'oubliez pas combien il était incroyable et sachez que cela se reproduira. Rappelez-vous de ce sentiment que vous aviez, et peu importe si cela s'est terminé ou si cela continue encore, appréciez-le, le premier amour est spécial. Plus vous y penserez, plus vous le réaliserez. Célébrez le jour du premier amour, et rappelez-vous en !

Et si vous avez du mal à vous en rappeler, essayez de créer une coque de téléphone personnalisé avec une date ou une image spéciale pour vous en souvenir. Faites-nous savoir ci-dessous si vous avez une première histoire d'amour que vous souhaitez partager !

Laisser un commentaire
Recevez 5% de remise sur votre première commande maintenant !
Abonnez-vous à notre Newsletter !